Et c'est parti ! (Quelques explications de ces élections compliquées)

Publié le par Magali CHAPUIS, Marion CROS, Lysiane FITOUSSI

  washington_playlist
Envoyé par washington dans TV sur wat.tv






Le 3 janvier 2008 ont débuté les élections pour choisir les candidats des deux grands partis : démocrate et républicain, qui s’affronteront pour devenir président des Etats-Unis.

 

Dans le parti des démocrates on trouve Hillary Clinton, l’épouse de l’ex-président Bill Clinton ; Barack Obama, sénateur de l’Illinois, premier candidat noir ayant de grandes chances d’être élu ; et John Edwards, ancien avocat et sénateur de Caroline du Nord et actuel directeur de Centre sur la pauvreté et le travail de l’Université de Chapel Hill.

Du côté des républicains, se présentent Mike Huckabee, ancien pasteur et gouverneur  de l’Arkansas ; Rudolph Giuliani,  ex-maire de New-York, Fred Thompson, ancien sénateur du Tennessee et acteur de série télévisée, et  Mitt Romney, gouverneur du Massachusetts et mormon …

C'est la première fois depuis 1952 qu'aucun président ou vice-président sortant n’est candidat aux élections.

  (http://usa2008.20minutes.fr/candidats/index.html)



Le mode de sélection est très complexe : c
haque Etat décide de la date - entre le 3 janvier dans l’Iowa et le 27 mai dans l’Idaho - et de la façon de voter. Dans certains Etats, il s’agit de "Primaires" (un vote), dans d’autres de "Caucus".

Dans certains Etats, il faut être adhérent à un parti pour voter alors que dans d’autres, être inscrit sur les listes électorales suffit. Parfois, il est même possible de voter pour les deux partis. 


Le caucus est un rassemblement de personnes dans une église, un gymnase, un stade, parfois même une maison où les gens forment des groupes en fonction du candidat qu'ils soutiennent.  Les  indécis peuvent être influencés dans leur choix par les mouvements de groupes. Lorsque la redistribution est faite, celui ou celle qui surveille les opérations fait un premier décompte : tous les groupes qui ne représentent pas 15% du total des participants doivent choisir un autre candidat.
(
http://www.rfi.fr/actufr/articles/096/article_60916.asp)


Les primaires sont un autre mode de sélection des candidats d'un parti. 

Il existe deux sortes de primaires :

- Les primaires dites fermées, où seules les personnes inscrites sur les listes électorales en se réclamant de ce parti peuvent prendre part au vote. Les électeurs inscrits sous les couleurs d'un autre parti ou comme indépendants ne sont pas admis à y participer. On évite ainsi que les sans-parti franchissent la ligne de démarcation ("cross over") pour s'ingérer dans la désignation des candidats des partis. La plupart des primaires organisées par les divers Etats de l'Union sont fermées.



 Les primaires dites ouvertes où tous les électeurs peuvent prendre part au vote sans distinction. On les appelle aussi "cross over primary". Elles sont plus rares que les primaires fermées.



 (http://www.amb-usa.fr/az/e/ELECTION.HTM)



 A cause du nombre important de primaires simultanées, il est presque impossible de faire campagne dans tous les Etats. C'est pourquoi la télévision comme les médias en général sont un relais important de la campagne. C'est également la raison pour laquelle les moyens financiers d'un candidat pèsent beaucoup dans ses chances de réussite. 
Encore une fois, on peut penser qu'Internet peut jouer un rôle important dans cette campagne, puisqu'il permet aux candidats d'être lus et/ou vus par un grand nombre et de véhiculer leurs idées.

 



Au niveau des résultats, Barack Obama a fini largement en tête des primaires démocrates jeudi soir dans l'Iowa avec 37,6 % des voix

C'est un sérieux revers pour Hillary Clinton qui n'arrive qu'en troisième position avec 29,5% des voix derrière John Edwards (29,7%).

 

Côté républicain, Mike Huckabee a gagné avec 34% des voix contre 26% à Mitt Romney.

 

 

Mais la seule et unique élection présidentielle aura lieu le 4 novembre 2008, une grande partie du chemin reste à faire. De plus, l'Iowa est un état relativement petit, rien n'est donc joué...

 


Petit point sur le déroulement de ces élections en ce début de mois de mars : John MacCain serait le candidat Républicain; quant au candidat démocrate, le duel entre Obama et Clinton continue, même si Obama conserve une avance sur celle-ci.
De plus, d'après plusieurs sondages américains, il serait plus à même à battre le candidat Républicain qu'Hillary Clinton.

En effet, il serait crédité de 52% des intentions de vote contre 40% pour M. McCain,  selon un sondage pour la chaîne de télévision ABC et le Washington Post de jeudi. L'avance de Mme Clinton, serait moins importante (50% contre 44%).



(A ne pas manquer, en haut de l'article : petite vidéo d'Hillary Clinton assez comique [preuve flagrante que le ridicule ne tue pas, écoutez la chanter =] pour convaincre les gens de participer au caucus)
Encore une fois, les candidats se servent d'Internet pour faire passer leurs messages !!

Publié dans Etats-Unis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article